Interventions Phase 2: Intervenor 665

Document Name: 2015-134.227099.2527820.Interventions Phase 2(1$6h801!).html

L'internet haute vitesse devrait être accessible à tous les Canadiens. Une vitesse de 5MB en download et 1 MB en upload est amplement suffisante pour accéder à des contenus, échanger des courriels, faire de l'éducation et faire des transactions. Des vitesses supérieures permettent plus de possibilités pour les jeux video et les téléchargements rapides de video mais je ne crois pas qu'il s'agisse là de services essentiels. Là où le coût des services est plus élevé comme en région, les utilisateurs devraient s'attende à payer plus cher. Il y a de nombreux avantages à demeurer en région (coûts moins élevés du logement, absence de congestion de déplacement) et il est normal que ceux qui y demeurent en acceptent les désavantages comme les avantages. Par contre si les coûts d'accès à la haute vitesse sont beaucoup trop élevés, ils agiront comme barrière au développement. Le gouvernement pourrait subventionner une partie de l'écart de coûts mais ce n'est pas aux utilisateurs urbains ou aux entreprise de télécommunications de le faire car en bout de ligne ce seraient les utilisateurs urbains qui subventionneraient directement ou indirectement. En somme les utilisateurs en région et des subventions gouvernementales devraient assumer les coûts plus éelevés du service régional dans une proportion qui permettra des coûts peut-être plus élvés mais quand même raisonnables en région.