Intervention: Intervenor 103

Document Name: 2015-134.222090.2327031.Intervention(1dvjr01!).html

Il faudrait peut-être songé à améliorer le processus de plaintes auprès du Commissaire aux Plaintes Relatives aux Services de Télécommunications (CPRST). Ce service semble totalement inefficace car tous les fournisseurs de services de télécommunication n'y sont pas inscrits. De plus, le formulaire de plainte qui se trouve sur le site web de l'organisme semble défectueux. C'est à se demander si cette mauvaise organisation exprime une volonté de traiter le moins de plaintes possibles ou même si le CPRST ne serait pas, en fait, qu'une parrure pour permettre au gouvernement de se donner bonne conscience. Les pouvoirs réels du commissaire aux plaintes semblent, finalement, beaucoup trop limités. Il ne peut imposer de pénalités administratives ou même ordonner à un fournisseur de remédier à un problème. Il faudrait restructurer cet organisme, lui donner les pouvoirs qu'il mériterait d'avoir et s'assurer qu'il soit plus facile pour les canadiens de faire appel à lui pour porter plainte.

Intervention: Intervenor 103

Document Name: 2015-134.222090.2316035.Intervention(1dn2b01!).html

Les modifications imposées récemment aux différents distributeurs de services par le CRTC concernant, par exemple, l'interdiction de suppléments pour les factures papier ou encore les montages de canaux de télévision semblent avoir des effets sur les services de téléphonie de base et d'interurbains. La facture de mon fournisseur vient de passer de $57.16 à $68.60 d'un seul coup seulement à cause de la téléphonie et l'interurbain illimité. Quand vous établissez des règles concernant la tarification de certains services vous devriez vous assurer que ces nouvelles règles ne se traduisent pas en effets négatifs, principalement tarifaires, sur d'autres services que ces nouvelles règles ne concernent pas sinon, on tourne en rond et le consommateur n'est jamais gagnant car les pertes de revenues de certains services sont récupérés par d'autres. Assurez-vous que les fournisseurs ne puissent se livrer à du contournement de vos règles.