Intervention: Intervenor 20

Document Name: 2015-134.221861.2314318.Intervention(1dlqm01!).html

Bonjour,En lisant les statistiques qui accompagnent votre communiqué de presse je ne peux que m'interroger sur la réalité qui se cache derrière les chiffres voulant que l'Internet 5mbps soit disponible pour 99% de la population. Nous sommes propriétaires d'un rucher situé dans le Canton de ****, en Estrie, au Québec. D'après notre facture Bell, c'est le service auquel nous avons accès. Dans les faits, et d'entrée de jeu, Bell nous a bien expliqué qu'à cause de la distance entre notre résidence et leur «boîte de jonction», située à 6,5 km, nous n'avons droit qu'à 1,5, parfois 2mbps. Infiniment mieux que le bon vieux modem, d'accord, suffisant pour plusieurs activités de base (utilisation simultanée du téléphone et d'internet, recherches et certaines commandes en ligne) mais pour ce qui est de l'accès au contenu audio-visuel, heureusement qu'il y a encore la télé ou les dvd... Nos conversations avec de nombreux collègues ou amis eux aussi installés dans des régions «éloignées» (nous sommes à 1h45 de Montréal!) nous ont depuis longtemps confirmé que nous ne sommes pas les seuls dans cette situation. Je ne connais pas suffisamment les aspects techniques du dossier pour me prononcer, par exemple, sur la faisabilité d'une multiplication des fameuses boîtes de jonction. Sans doute pourrions-nous avoir mieux, peut-être par le biais d'un service satellitaire, mais à quel prix? Si j'en crois les publicités locales, possiblement le triple de ce que nous payons actuellement, ce que nous ne pouvons pas nous permettre. Alors, comment le CRTC entend-il définir l'accessibilité? Pourra-t-il faire la lumière sur la situation qui prévaut réellement? La pertinence et le réalisme de ses recommandations n'en seront que plus appréciables. Merci de m'avoir lue et bonne journée!Danièle BlainRucher Apis433 Chemin BlaisCanton de ****, Qc*** ***