Interventions Phase 2: Intervenor 682

Document Name: 2015-134.227127.2529606.Interventions Phase 2(1$7%%01!).html

1) Quels sont les services de télécommunication considérés comme étant nécessaires par les Canadiens pour participer à l'économie numérique?•Il est clair que le service à large bande est nécessaire aujourd'hui. **** le CRTC devrait être prudent afin d'éviter de créer un programme coûteux pour construire là où le gouvernement ou les entreprises privées peuvent déjà être prêts à construire. Il n'est alors pas nécessaire d'exiger que les Canadiens contribuent à un fonds additionnel. **** nouveau fonds devrait être adapté pour suppléer, et non remplacer, des fonds publics ou privés.2) Sur quels services les Canadiens se fient-ils le plus pour communiquer?•Les Canadiens se fient davantage sur leur Internet. Le téléphone filaire n'a plus l'importance qu'il avait autrefois et de nombreux services et applications, y compris les services de voix, peuvent être utilisés par l'entremise de services Internet.3) Est-ce que les prix des services de télécommunication au Canada devraient être semblables entre les zones urbaines et non urbaines?•Oui, cela est un bon objectif - mais « semblables» ne signifie pas « exactement le même ». Certains prix sont plus élevés dans les zones rurales tandis que d'autres prix, comme l'immobilier, sont beaucoup plus bas.4) Quelles vitesses de téléchargement et de téléversement suffisent pour rencontrer les besoins des Canadiens ?•Étant donné que le but est de déterminer ce qui devrait être considéré comme un niveau de service de base pour pouvoir participer à l'économie numérique, il doit être fondé sur les besoins plutôt que les désirs. Un objectif de téléchargement de 5 Mbps et de téléversement de 1 Mbps est suffisant pour permettre aux Canadiens de participer à l'économie numérique.